IMGP4010

Voilà la recette qui fait suite à mon dernier billet, j'ai nommé le dessert de Saint-Valentin : quand j'ai vu ce gâteau chez notre Jasmine internationale, j'ai tout de suite craqué. Et le chéwi étant fan de noix de coco, ça ne pouvait que lui plaire. Le résultat fut à la hauteur de mes espérances puisqu'on a adoré tous les deux ! Bien chocolaté, fondant avec son coeur moelleux et généreux à la noix de coco et un léger soupçon de rhum yuuuuuuummy. Ce gâteau va maintenant figurer dans mes recettes à faire et à refaire ! Il n'a pas l'air de grand chose quand on le démoule, mais c'est quand on commence à couper les parts qu'il révèle tous ses secrets... J'espère qu'il fera beaucoup d'autres heureux !

Pour le fondant au chocolat :
200g de chocolat noir
100g de sucre glace
70g de beurre
3 c à s de farine
3 oeufs

Pour le coeur de coco :
200ml de lait de coco
40g de noix de coco râpée
100g de lait concentré sucré
2 c à s de rhum
4 c à s de maïzena

IMGP4003

Commencer par préparer le fondant au chocolat : faire fondre le chocolat avec le beurre au bain-marie. Verser dans une plus grande terrine puis ajouter les oeufs un par un en mélangeant bien avec un fouet. Incorporer ensuite la farine et la maïzena. Réserver

Préparer ensuite la préparation à base de coco : dans un bol, mélanger le lait de coco, la noix de coco râpée, le lait concentré et le rhum. Dans un petit bol, délayer la maïzena dans quelques cuillères à soupe de mélange à la noix de coco, puis incorporer le tout à la préparation. Ben mélanger.

Préchauffer le four à 200°C. Beurrer un petit moule à manquer (20cm de diamètre, pas plus). Verser la moitié de la préparation au chocolat, puis celle à la noix de coco : il faut faire attention et essayer d'en verser très peu au bord du moule. Recouvrir du reste de préparation au chocolat, en y allant très doucement encore une fois et en couvrant bien toute la préparation à base de coco.

Enfourner et laisser cuire environ 35min : le gâteau doit être bien pris et ne plus bouger lorsqu'on secoue le moule (dixit Jasmine).

A manger encore tiède ou froid, on peut aussi le réchauffer quelques secondes au micro-ondes. Ce gâteau se garde très bien quelques jours.

IMGP4013

A part ça, je vais être originale et vous faire part de 6 choses inutiles à mon sujet, puisque j'ai été tagguée par les adorables bloggueuses que sont Lenaïg, Marilyn et Etienne et Tellou.

Pour participer :

-mettre le lien de la personne qui vous a taguée.
-mettre le règlement sur votre blog.
-mentionner 6 choses, habitudes, tics non importants sur vous.
-taguer 6 personnes à la fin de votre billet en mettant leur lien.
-avertir directement sur leur blog les personnes taguées.

Attention : c'est parti !

IMGP4076

1. Je suis une râleuse invétérée. J'ai beau essayer de me soigner, je n'y arrive pas : je râle pour tout, pour rien. Ca en agace sûrement certains, ça doit en amuser d'autres... Je suis une spécialiste du commentaire sur le journal télévisé, d'ailleurs c'est pas instit que j'aurais du faire mais "commentatrice spécialité râleuse". Bref, chéwi, lui, est complètement passif par rapport à ça, et c'est plutôt tant mieux (j'imagine à peine la soirée devant le journal télé sinon... :p). Ca doit être mon exutoire, pour permettre de dire toutes les choses que j'aimerais tellement dire chaque jour (à ces biiiiiiiip de gens qui n'attendent pas que je sois sortie du RER pour rentrer, ou qui ne disent jamais merci quand, bêtement, je leur tiens la porte etc etc, c'est sans fin) mais que je n'ose pas dire sûrement à cause du n°2 que voici :

2. Je suis une timide, là aussi invétérée : ça, je le tiens de ma maman. Vous allez penser: comment peut-on être prof en étant timide ? Bah la réponse c'est qu'avec des élèves devant moi je n'ai absolument aucun soucis, par contre avec une classe d'adultes, je deviens toute rouge, je sens mes joues chauffer et j'ai la tête baissée et éventuellement cachée derrière le premier truc à ma portée. Si c'est pas idiot tout ça... En tout cas, malgré les années qui passent, j'ai toujours un soucis de ce côté là !

Sans_titre

3. Est-ce lié ou pas à ma timidité, je suis toute petite : 1.49 m... Je vous raconte pas la chiantitude que c'est de devoir raccourcir (même de très peu) toutes ses fringues, et encore moins celle pour trouver des chaussures correctes et à ma taille car, et là c'est pire, je chausse du 34... ce qui correspond au rayon enfant, et là, c'est le drame, allez un peu voir les rayons "enfant" dans des magasins de chaussures, vous comprendrez ma souffrance, et donc mon besoin de râler (bah quoi faut bien que je me justifie un peu, ou alors serait-ce un peu de mauvaise foi ? :D ) !

IMGP4078

4. Je suis difficile niveau nourriture. Je ne dirais pas que je n'aime rien, mais môman a dû lutter quand, petits, mon frère et moi refusions de manger tout sorte de choses (et en plus c'était pas les mêmes !). Depuis, j'ai fait des efforts, et l'ouverture de mon blog m'a d'ailleurs donné l'envie et l'opportunité de découvrir un tas de nouvelles saveurs. Restent des choses (salade, petits pois, légumes crus, la plupart des fromages...) que je ne peux toujours pas avaler...

5. Je collectionne les tasses, comme vous pouvez le voir sur ces photos (spéciales bébètes) : j'en ai une bonne vingtaine, mais je me stoppe car je n'ai plus du tout de place chez moi.

IMGP4081 

6. Je n'ai pas la main verte : est-ce dû à l'endroit où j'habite et qui m'amène plein de bestioles ou non, je fais crever tout ce qui passe sous ma main, même le lierre... c'est dire. Les seules fleurs ayant résisté pour l'instant sont des géraniums et un rosier. Pour les aromates, je passe mon tour... je n'ai toujours pas compris ce qu'ils n'aimaient pas chez moi :p

IMGP4082

Bon, je pense que ce tag a fait le tour, tout le monde a été taggué j'ai l'impression... Je ne citerai donc pas de blog pour continuer l'aventure, par contre j'ai une petite pensée toute spéciale pour Sab, du blog Cooky Monster, qui me manque !